DisparitionsEnlèvements par des tiersParents

 

Définition

L'enlèvement d'un enfant par un tiers est un crime et se définit comme la soustraction illégale d'un mineur à son parent ou tuteur légal. Cet acte implique de prendre un mineur avec soi, de le déplacer et de l'emmener dans un autre endroit.

Les signalements auprès de Child Focus ne concernent pas seulement des enlèvements par une personne inconnue de la victime, mais aussi et surtout des enlèvements par - entre autre - des parents biologiques non reconnus, des parents déchus de leurs droits ou des membres de la famille sans autorité parentale.

Plus d'info? Consultez notre rapport annuel 2021.

 

Aux yeux de la loi

Le délit d'enlèvement et de détention d'un mineur est décrit dans l'article 428 du Code pénal et est passible de peines de prison allant de 5 à 30 ans selon les circonstances de l'enlèvement :

 

Circonstances Durée de la peine de prison

L'enfant est enlevé.

5 à 10 ans

À la suite de l'enlèvement, l'enfant souffre :

  • d'une maladie incurable ;
  • d'une incapacité physique ou mentale permanente ;
  • de la perte totale de l'usage d'un organe ou
  • d'une mutilation grave.

15 à 20 ans

L'enlèvement ou la détention cause la mort de l'enfant.

20 à 30 ans

 

Les chiffres en Belgique

Child Focus reçoit en moyenne 10 signalements d'enlèvement par un « tiers connu » chaque année. Il s'agit principalement d'enlèvements par un parent ou un membre de la famille sans autorité parentale qui soustrait l'enfant à la personne jouissant de l'autorité parentale.

Les enlèvements criminels par une personne inconnue de l'enfant sont très rares. En moyenne, on dénombre 1 enlèvement de ce genre tous les 3 ans.

Child Focus reçoit en moyenne 4 signalements de tentative d'enlèvement par an. Toutefois, dans la plupart des cas, on constate par après qu'il s'agit d'un malentendu.

Si vous avez des questions sur les enlèvements, si vous soupçonnez ou craignez que votre enfant ait été ou soit enlevé, contactez Child Focus au numéro d'urgence gratuit 116 000.

Découvrez plus de chiffres dans notre rapport annuel 2021.

Conseils de prévention

Dès le plus jeune âge, on apprend souvent aux enfants « Ne suis jamais un inconnu » ou « N'accepte pas de bonbons ». Mais ces conseils ne sont guère utiles si l'enfant est enlevé par la force. En outre, tout comme les adultes, les enfants doivent justement (oser) faire appel à des inconnus en cas d'urgence.

C'est pourquoi Child Focus vous donne quelques conseils importants :

  • Encouragez votre enfant à faire confiance à son intuition. Apprenez-lui à se tourner vers un adulte si quelqu'un lui fait une proposition et qu'il a un mauvais pressentiment ou des doutes à ce sujet. Il peut s'agir d'un adulte à proximité, de vous, le parent, ou d'une autre personne de confiance, un « Max », de votre enfant.
  • Apprenez à votre enfant qu'il existe de bons et de mauvais secrets. Un bon secret est par exemple une fête surprise. Un mauvais secret vous fait ressentir un sentiment de peur, de tristesse, d'insécurité, voire de culpabilité ou de honte. Encouragez votre enfant, à parler à une personne de confiance, son Max, lorsqu'il éprouve de tels sentiments. Dites à votre enfant qu'il peut être difficile de partager cela avec vous, en tant que parent. Dites-lui qu'il existe des organisations qui écoutent spécifiquement les enfants. Comme Child Focus, qu'il peut contacter jour et nuit via le numéro d'urgence gratuit 116 000.
  • Il existe toutes sortes de gadgets présentés comme des technologies miraculeuses pour savoir à tout moment où se trouve votre enfant. Mais aucune technologie ne peut remplacer la valeur d'une conversation avec une personne de confiance ou l'esprit critique que votre enfant aura développé grâce à vous.
  • Si votre enfant souhaite rencontrer une nouvelle personne, donnez-lui les conseils suivants :
    • Ne fixe pas sans précaution un rendez-vous avec une personne rencontrée en ligne.
    • Fais savoir à tes parents où tu vas, avec qui et à quelle heure tu seras de retour. Tenez-vous au courant en cas de changement de plan.
    • Éventuellement, informe une deuxième personne de confiance, ton Max.
    • Ou mieux encore, fais-toi déposer par quelqu'un qui peut voir la personne avec qui tu as rendez-vous ou bien emmène quelqu'un avec toi lors du rendez-vous.
    • Rencontrez-vous pendant la journée dans un lieu public, très fréquenté. Refuse de rencontrer la personne pour la première fois chez toi ou chez elle.
    • N'oublie pas de te munir de ton GSM.
  • Apprenez à votre enfant à faire du bruit si un étranger s'approche de lui et qu'il ne se sent pas en sécurité. De cette façon, il attire l'attention des passants pour obtenir de l'aide. Dites-lui aussi qu'il vaut mieux fuir cette personne.

Plus d'info? N'hésitez pas à écouter notre podcast sur: www.pscd.be


 
Image Child

Que faire si votre enfant a été enlevé ?

Ne perdez pas de temps : signalez au plus vite la disparition au poste de police de votre quartier. La police mettra tout en oeuvre pour retrouver votre enfant sain et sauf. Vous pouvez également contacter Child Focus par la suite via le numéro d'urgence gratuit 116 000.

Que faire si votre enfant est victime d'une tentative d'enlèvement?

Signalez cette tentative à la police. Par la suite, vous pouvez également contacter Child Focus via le numéro d'urgence gratuit 116 000. Child Focus examinera alors si vous et votre enfant avez besoin d'une aide psychologique spécifique. Si tel est le cas, vous serez mis en contact avec le service d'aide approprié.